www.sulpc.org www.sulpc.org
Accueil
Mot du Provincial
Compagnie
Province du Canada
Quoi de neuf
Services
Oeuvres
Devenir sulpicien
Publications
Dons
Interaction
Plan du site
Espace privé
Offres d'emploi
Liens
Recherche
Biographie de M. Joseph-Vincent Quiblier, p.s.s.

J. V. Quiblier



Quiblier
© 2010 Les Prêtres de Saint- Sulpice de Montréal


Né le 26 juin 1796 à Colombier, localité du Massif central près de St-Étienne en France, fils d’un ouvrier, il fit de brillantes études de théologie au séminaire sulpicien de Lyon, et fut ordonné prêtre à Grenoble le 7 mars 1819. Nommé vicaire à Monbrison puis à St-Étienne, il fut affecté au Canada, arrivant à Montréal en septembre 1825. Il enseigna la philosophie et les sciences naturelles au collège de Montréal, en devint le directeur en 1828, le vice supérieur en 1830 et le supérieur en 1831, y accomplissant d’importantes réformes. Ce poste faisait aussi automatiquement de lui le curé de la paroisse Notre-Dame, et on lui doit la construction en 1843 de l’église St. Patrick destinée à la communauté irlandaise. Il exerça également durant cette période la charge de supérieur ecclésiastique et d’aumônier des Soeurs de la Congrégation, et déploya beaucoup d’efforts pour l’organisation de l’instruction primaire à Montréal et la création de l’Oeuvre des bons livres. Démissionnaire en avril 1846, il retourna en Europe en octobre, fit une tournée de recrutement en Irlande, et fonda en 1848 à Londres une mission pour les Irlandais établis en Angleterre. Il mourut à Issy-les-Moulineaux le 12 septembre 1852.

Grand, de belle prestance, homme de gouvernement, bon orateur, royaliste et gallican, il joua un rôle important dans la lutte entreprise par les Sulpiciens pour préserver leur autonomie vis-à-vis du pouvoir épiscopal au Bas-Canada, s’opposant par exemple en 1833, par l’intermédiaire de l’agent des Sulpiciens à Rome, à la nomination comme coadjuteur de Québec de Mgr Turgeon, perçu comme hostile aux intérêts des Sulpiciens. Mais il favorisa en revanche la création du diocèse de Montréal, allant même jusqu’à intervenir auprès des autorités coloniales en faveur de sa reconnaissance civile, et entretint de bonnes relations avec NN.SS. Lartigue et Bourget, présidant en 1840 à la création du grand séminaire. Il joua un rôle modérateur très apprécié du gouvernement lors de la Rébellion de 1837, et régla à la satisfaction de tous la question des biens du séminaire. Il n’est donc pas surprenant qu’un homme de cette trempe ait été considéré pour l’épiscopat, lorsque l’évêque de Kingston, Mgr Macdonell, se mit en 1830-31 à la recherche d’un remplaçant à son coadjuteur Mgr Weld, promu au cardinalat (qui n’était d’ailleurs jamais venu au Canada mais avait bien défendu les intérêts du diocèse à Londres et à Rome). Il désirait un Sulpicien francophone, et songeait à M. Quiblier, autant pour n’avoir pas à choisir entre un Irlandais et un Écossais, ce qui aurait antagonisé l’un ou l’autre groupe, que pour profiter des ressources dont la Compagnie pourrait faire bénéficier le diocèse. Mais malgré les pressions de l’évêque de Kingston et du cardinal, les Sulpiciens refusèrent de laisser partir leur supérieur, jugeant sa présence indispensable à Montréal.

Iconographie :     ADB /4, 47
Œuvres :    
  • Cours abrégé de rhétorique à l’usage du Collège de Montréal. Montréal,1835.
  • Cours abrégé de belles lettres à l’usage du Collège de Montréal. Montréal, 1840.
Sources :             DBC /8, 807-811; LDG /2, 488; PSS 262-269
Bibliographie :    on se reportera à la bibliographie compilée par L. Rousseau, DBC /8, 811.
_______________
Avec l’aimable autorisation de la Maison d’édition Wilson & Lafleur, cette biographie est tirée de : Jean LeBlanc, Dictionnaire biographique des évêques catholiques du Canada : les diocèses catholiques canadiens des Églises latine et orientales et leurs évêques : repères chronologiques et biographiques 1658-2002,  Montréal, Wilson & Lafleur, 2002, 881 p.

ed @ Peter Krasuski Source http://www.sulpc.org/ed/evsulpc_quiblier.html
Retour à la liste des évêques sulpiciens

© 2014 Les Prêtres de Saint-Sulpice de Montréal. Tous droits réservés. | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu